Entreprise et Écologie

21 juin 2021

Les consommateurs souhaitent acheter davantage de produits limitant les emballages, plus responsable et plus écologique. C’est devenu plus qu’une simple tendance, cela résulte d’une véritable évolution des modes de consommation.

Une meilleure économie circulaire, qu’est-ce que c’est ?

Il est de plus en plus question d’économie circulaire pour les entreprises. Souvent associée à la gestion des déchets, au développement durable et à l’environnement, l’économie circulaire n’est pourtant pas uniquement une approche écologique, ou même une économie du déchet et du recyclage.

Le secteur de la consommation, connait lui aussi un tournant éco-responsable. La preuve en est avec la loi Climat en France qui a été actée. En voici les principaux changements :

  • Les commerces de plus de 400 m² devront avoir 20% de leur surface dédiée entièrement au vrac,
  • Une réintroduction des consignes de verre devrait voir le jour,
  • Un encadrement de la distribution d’échantillons, etc.

Le principal avantage de l’économie circulaire est de transformer les contraintes de ressources en opportunités de renouvellement et de consolidation du modèle économique d’une entreprise. L’objectif étant d’optimiser la durée de vie des biens de consommation et de faire en sorte que rien ne se perde.

À compter du 1er Janvier 2021, de nouveaux dispositifs sont entrés en vigueur dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire :

  • La mise en place de bonus-malus lors de la conception des produits : Cela va permettre de limiter la surproduction et le suremballage ce qui obligera les industriels à repenser leurs modèles. Les industriels auront pour obligation d'afficher sur leurs produits les bonus-malus par le biais de couleurs ou de pictogrammes,
  • Des indices de réparabilités des produits : L’objectif ici est d’atteindre 60% de taux de réparation de produits électriques et électroniques dans les 5 ans à venir. Cela concerne les tondeuses, les lave-linges, ordinateurs, etc. l'indice de réparabilité (permet d’identifier les appareils les plus réparables) sera sous forme de chiffres et de couleurs,
  • Des bacs de récupération en magasin,
  • Des prospectus plus encadrés : Depuis cette entrée en vigueur, l’amende de dépôt de prospectus dans une boîte aux lettres où figure l'autocollant “Stop pub” à augmenter, passant de 450 euros à 1 500 euros,
  • Un renforcement de l’interdiction des sacs en plastique à usage unique : La loi interdit l’importation et la fabrication de sacs en plastique à usage unique sur le territoire national.

Source : LSA (https://www.lsa-conso.fr/loi-anti-gaspillage-tout-ce-qui-change-depuis-le-1er-janvier-2021,369448#xtor=EPR-55&email)

L’emballage pour un nouveau mode de consommation : le vrac

Dans la résolution écologique, le vrac fait son entrée. Le zéro déchet concerne aujourd’hui Monsieur et Madame tout le monde. Le passage au vrac permet des économies significatives sur le packaging mais surtout une réduction du gaspillage alimentaire.

En quelques chiffres (2020), le vrac c’est :

  • 1.3 Milliard d’euros de chiffre d’affaires,
  • 560 le nombre de magasins spécialisés dans le vrac,
  • 40% des foyers français acheteurs de vrac,
  • + de 70% d’hypers/supers équipés d’un rayon vrac.

Derrière ces chiffres, le vrac représente divers enjeux :

  • De réels engagements avec des preuves de luttes contre le gaspillage/emballage,
  • Une progression du marketing des produits en créant un attachement sans passer par un emballage,
  • Un nouveau modèle économique propre à ce mode de consommation.

Et les retours dans tout ça ? Est-ce vraiment éco-responsable ?

Oui ! Grâce à la reverse logistics qui concentre tous ses efforts sur l’environnement. La logistique inversée a donc pour but de réduire la quantité de gaspillage au travers de la chaîne d’approvisionnement.

De telles réductions peuvent être accomplies grâce à des initiatives : la réutilisation du matériel comme matière première, l’amélioration du design de manière à réduire l’utilisation de matériaux d’emballage, l’introduction de conteneurs réutilisables à différents stades du processus et la réparation ou le ré-usinage des produits à la fin de leur cycle de vie.

En plus de ça, la reverse logistics améliore la satisfaction client par le biais de l’option « retour » des produits. En effet, les clients sont de plus en plus sensibles et exigeants face aux politiques environnementales des entreprises.

C’est pourquoi la reverse logistics offre de nombreux avantages aux entreprises via la réutilisation de matériaux dans le processus de production, qui évite d’utiliser de la matière première vierge et réduit la consommation d’énergie. L’entreprise réduit son impact environnemental et améliore sa rentabilité. En découle l’amélioration de l’image de l’entreprise.

L’enjeu majeur des entreprises : la responsabilité sociale et environnementale

Aujourd’hui, toutes les entreprises peuvent mettre en œuvre une démarche de RSE. Plus qu’une démonstration de leur propre vertu, les entreprises envisagent la stratégie RSE comme une construction commune avec leurs parties prenantes.

Le principe de RSE représente l’avenir des entreprises. À terme, si elles ne prennent pas en compte les impacts environnementaux et sociétaux de leurs activités, c’est leur pérennité qui est menacée.

Une démarche RSE a plusieurs impacts, pour la planète et pour l’image de l’entreprise :

  •  Une meilleure gestion des risques,
  • Un respect de l’environnement,
  • Prévenir et maîtrisé les risques,
  • La fidélisation,
  • L’innovation,
  • Se différencier de la concurrence et gagner de nouveau marcher, etc.

 

Monstock répond à toutes ces problématiques environnementales liés à votre Supply Chain et vise à accompagner les entreprises dans leur digitalisation et l'optimisation de celle-ci. Sa solution de gestion des stocks et des flux va notamment permettre aux entreprises de diminuer leurs surfaces de stockage, de réduire leurs déchets, d’optimiser la gestion des retours et des consignes ; leurs cycles de vie et le suivi en réparation. Mutualiser, valoriser et suivre les consignes/unités de manutentions, gérer les transferts de responsabilité et informer en temps réel en cas de problème dans la chaîne logistique sont des solutions apportées par Monstock.

Choisir une solution complète et agile vous permet de travailler avec vos collaborateurs en optimisant et automatisant toutes les opérations de façon réfléchie et responsable.

Vous souhaitez en savoir plus :Contactez l’équipe Monstock

Newsletter
Inscrivez-vous dès aujourd'hui à notre newsletter